Rechercher

In The Swamp With Claudio JACQUIN

Peux-tu nous détailler ton parcours depuis ton arrivée chez les Caïmans et jusqu'à aujourd'hui

J'ai découvert le football américain en 2010 et réellement commencé au sein des Caïmans lors de la saison 2011-12. Durant les 4 saisons que j'ai passé au club nous jouions en deuxième division nationale ( Casque d'Or). Après une 1 ère saison en D2 assez compliqué pour club, avec le départs de vétérans et la formation de jeunes et nouveaux joueurs, nous avons quand avions quand même pu nous maintenir en D2.

Les 3 saisons suivantes avaient une tout autre dynamique, avec un nouveau noyau de joueurs, une nouvelle philosophie, nous jouions désormais les play-offs chaque années et au fur et à mesures des saisons notre niveau augmentait considérablement. Lors de ma dernière saison au club nous nous sommes même arrêté aux portes de l'élite.

Ayant terminé mon cursus j'ai décidé de rejoindre le club des Black Panthers de Thonon les Bains en 2016 jusqu'à 2019. Durant mon passage au club j'ai eu l'opportunité de jouer la division élite Française mais aussi à l'échelle Européenne. Pour résumer avec les Black Panthers, c'est :

- 2017, nous avions remporté l'EFL (European Football League) et fini vice champion de France élite (casque diamant)

- 2018 Vice champion de France élite

- 2019 nous avions fini invaincus durant la saison régulière et fini champion de France en remportant le Casque de diamant.


Pendant l'inter saison 2018 j'ai également joué en Suisse au sein des Rhinos de Monthey ou nous avions perdu en finale de la NSFL Bowl.

Depuis 2016 je joue également sous les couleurs de l'équipe de France ou nous avons été médaillés d'Or lors des World Games 2017 à Wroclaw (Pologne), mais aussi Champion d'Europe en 2018 à Vantaa (Finlande).




Raconte nous ton parcours lors de tes années au Mans

J’ai découvert le foot Us en intégrant mon cursus STAPS à l’université du Maine. A cette époque il y avait des UEL sportives (Unité d’Enseignement Libre), nous nous sommes alors dit avec mes amis rugbyman, pourquoi pas essayer ce sport puisqu’il est proposé et que cela pourrais être fun. Au bout de 3 séances nous avions abandonné cette activité car nous avions eu beaucoup de mal à assimiler les règles. Quelques mois plus tard, lors d’une séance de musculation un coach sportif (Samuel Gormezano joueur Caïmans à l'époque), m’as fait comprendre que je pouvais vraiment faire quelque chose d’intéressant dans ce sport. C'est a ce moment-là que j'ai décidé de retenter l'aventure sérieusement.


Pour ce qui est de l'équipe de France

Lors de ma 1ère convocation en 2016, j’avoue avoir été surpris et content d’avoir été appelé, c’était un rêve qui devenait réalité. À l'époque seuls les retours de stage des autres internationaux caïmans (pas moins de 8 Caïmans qui étaient listés dans le groupe France) me servaient d’indicateur en termes de travail à fournir pour espérer un jour faire partie d’un d’entre eux.

Lors de cette 1ère convocation il y avait toute une série de tests (combine ). A la suite de ces tests, j'ai appris que je faisais partis des meilleures athlètes de l'équipe de France et j'avoue avoir été surpris un peu comme les autres joueurs je pense… Je savais que je pouvais avoir des qualités athlétiques, mais de la à faire partie des 6 top athlète sur une 100aines de joueurs participant aux tests… Je ne m’y étais pas préparé. L'intensité des stages EDF m'avais dorénavant donné envie d’être encore plus performant et de jouer constamment à haut niveau que ce soit en club ou en sélection. Depuis 2016 j'ai la chance de faire partie de cette génération Bleu en Or avec nos victoires et trophées.

Quels sont tes meilleurs souvenirs de ces années là ?

Mes meilleures souvenirs de ces années la sont la naissance d'une vraie famille football ou chacun pouvait se sacrifier pour ses partenaires, cette solidarité inébranlable même dans la défaite et les coups dures. Mais aussi la rencontre de personnes que ce soit Coachs/Joueurs qui ont su me transmettre la passion de ce sport et permis d'atteindre un certain niveau d'excellence. Je repense aussi à nos missions commando à 22 joueurs, des déplacements ambiancé et j'en passe.



D'autres anciens Caimans de ta génération jouent actuellement à haut niveau, que penses-tu de leurs parcours ?

Tout d'abord il faut savoir que nos sarthois ont du talent...

les anciens Caïmans de ma génération qui jouent à haut niveau sont de très gros bosseur et vont à 2000 à l'heure dans ce qu'ils entreprennent. Pour moi c'est une évidence et une fierté qu'ils arrivent la ou ils en sont.

Que ce soit Benjamin Plu et Valentin Gnahoua avec leurs impressionnant parcours CFL

Du retour de Jean-Amour Fazer en équipe de France

Et enfin l'intégration des gros bosseurs Titouan Billiard et FJ Monnier en élite


Comment s'est passé ton parcours en Elite depuis ton arrivée à Thonon ?

Mon arrivée à Thonon s'était plutôt bien passée grâce à l'extraordinaire organisation du club. J'ai dû faire mes preuves pour intégrer et avoir ma place au sein d'un groupe qui évoluait en élite depuis plusieurs années. Au sein de ce groupe j'ai rencontré des joueurs/coachs qui avaient soif de compétition et étaient de gros challenger. grâce a cette dynamique et la mise à disposition d'installations, nous avons pu remporter l'EFL et atteindre la finale élite chaque années.




Quels sont tes objectifs personnels pour la saison 2021 ?

Pour la saison 2021 je souhaiterais obtenir une 5ème bague de champion, mais je pense faire un break sportif et me concentrer sur les plans professionnelles et familiales. On verra la suite pour 2022...



Pour finir, un petit mot sur les Caimans ?

Les jeunes vous êtes l'avenir du club, continuez de vous former et vous entraîner durement, ça va payer un jour ou l'autre.

PROTECT THE SWAMP !

 

©2020 Florian Casagrande pour Caïmans 72.

  • Facebook
  • Instagram