Rechercher

In The Swamp With Jean Amour FAZER


Quel est ton parcours depuis ton arrivée chez les Caïmans

J’ai commencé le Foot Us aux Caïmans lors de la saison 2009 – 2010, j’étais Junior 3eme année et surclassé senior.

J’ai joué de 2009 à 2017 pour les Caïmans, j’ai vécu la superbe saison où nous sommes invaincues en U19 national, le titre de vice-champion de France D3 Sénior, l’accession en D2, les années compliqués d’un promu en D2, les saisons en tant qu’outsider, et les saisons où nous passons à 1 victoire de la montée en Elite.

En 2017 je suis parti jouer aux Pionniers une suite à la relégation administrative des Caïmans mais je suis revenu en 2019 en tant que coach car il me fallait une année sans Foot Us afin de me concentrer sur mes projets professionnels.

J’ai rejoué pour la saison 2019 – 2020 en régional afin d’aider le club à remonter en 3eme division nationale.

Que d’émotions, mais en tout cas je n’ai aucun regret car tout cela m’a forgé et m’a permis de rencontrer de bonnes personnes qui sont devenues des amis et même certains de la famille. Tu as joué pour d’autres équipes, peux tu nous raconter ces expériences ?

J’ai été convoqué en EDF sénior en Octobre 2013 pour un match de préparation contre la Suède pour le championnat d’Europe 2014. J’ai aussi eu la chance de jouer sur mes terres au MMARENA contre les Eagles USA. Malheureusement j’ai été coupé la veille du départ pour le championnat d’Europe car honnêtement je n’étais pas encore prêt.

Suite à notre belle saison en 2014 – 2015 (finaliste conférence D2 nord) et a mes bonnes performances en stage EDF, j’ai été sélectionné pour la coupe du monde à Canton dans l’Ohio.

Nous avons fini 4eme, ce fut une expérience inoubliable.

J’ai dû faire un break d’une année avec l’EDF (2016) pour me concentrer sur ma formation et en 2017 j’ai fait partie de l’équipe qui remporta les World Games à Wroclaw avec une première victoire historique en finale contre l’Allemagne.

Je pensais tourner la page de l’EDF mais j’ai eu l’opportunité de jouer le match de qualification pour le final 4 de la ligue des nations contre la Serbie en Novembre 2019. Un match qui s’est déroulé à Lille.

Après la relégation des Caïmans en 2017, j’ai joué aux Pionniers qui était promu en D2 durant une saison.

Les résultats sur le terrain n’étaient pas très positifs mais ce fut une belle aventure humaine.

Cela me rappelait l’époque où nous étions promus avec les Caïmans, les missions commando etc… c’était vraiment dur.

Cependant aux Pionniers nous perdions les matchs de peu. Cette équipe avait vraiment du potentiel mais elle manquait d’expérience. Je ne suis pas étonné de voir qu’ils ont eu de bons résultats ces deux dernières saisons. Quel est ton meilleur souvenir avec les Caïmans ? Il y en a beaucoup, j’hésite entre 3 souvenirs.

Notre victoire en demi-finale de conférence nord du championnat de France U19 contre le Flash en 2010. Nous gagnons 35/07 alors que l’on nous avait promis un enfer sur ce match.

Ensuite l’épopée de la montée en D2 et la demi-finale Nord D2 que l’on gagne face aux Molosses à Asnières.

Malheureusement durant toutes ses saisons aux Caïmans nous n’avons jamais pu gagner les finales que nous avons joué. Qu'est ce qui te motive à donner du temps pour le club ? A une certaine période j’étais perdu, je ne savais pas ce que je voulais faire et le club m’a fait confiance en me prenant en service civique, c’est grâce au Foot Us et aux Caïmans que j’ai vécu tous ces moments et que je suis un acteur de ce sport.

C’est mon club de cœur, je réside sur Le Mans et je ne me vois pas ne pas donner de mon temps pour aider le club alors que je peux le faire. Comment vois-tu l'avenir du Club ? Après des années compliquées le club s’est restructuré, et c’est une bonne chose.

Je n’ai pas trop envie de spoiler mais de superbes choses vont arriver. Ce n’est que le début de la reconquête. J’ai la chance de participer à ce projet et c’est un gros défi. Quels sont tes objectifs personnels avec les Caïmans en tant que joueur et en tant que coach En tant que joueur j’aimerais que l’on fasse une bonne saison en D3 et que le club retrouve la D2 rapidement, j’aimerais aussi partager mon expérience de joueurs à la future génération Caïmans et bien évidemment rester l’un des meilleurs Oline de France.

En tant que coach l’objectifs est de former du mieux possible la future génération, de leur donner cette envie de gagner et de leur donner tous les outils nécessaires pour qu’ils atteignent leurs objectifs personnels.


Quand tu vois qu’il y a deux anciens Caïmans qui sont pro en CFL et d’autres font partis des meilleurs joueurs français, tu sais qu’il y a du potentiel au Mans et qu’il faut aider ces jeunes joueurs à se développer et à croire en leurs rêves. Un petit mot personnel ? BACK TO THE SWAMP !!!!

 

©2020 Florian Casagrande pour Caïmans 72.

  • Facebook
  • Instagram